Bras de fer musclé entre le gouvernement Jambon et la VRT

De gauche à droite, Luc Van den Brande, président de la VRT, Benjamin Dalle, ministre flamand des Médias, et Leo Hellemans, nouveau CEO ad interim.
De gauche à droite, Luc Van den Brande, président de la VRT, Benjamin Dalle, ministre flamand des Médias, et Leo Hellemans, nouveau CEO ad interim. - Belga

La scène a un côté surréaliste, ou à tout le moins inhabituel de ce côté-là de la frontière linguistique. Elle se déroule en prélude à « Terzake », l’incontournable « talkshow » diffusé en « prime time » sur Canvas. On y voit personnel et syndicats clamer d’une même voix leur incompréhension face à l’éviction de leur CEO. Quelques heures plus tôt, lundi, Paul Lembrechts avait été viré sine die par le gouvernement flamand. Fait rare, le média public sera en grève de 24 heures ce lundi 27.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct