Norvège: la droite radicale populiste repart à la conquête des électeurs

Siv Jensen, leader du parti du Progrès, a décidé de claquer la porte de la coalition gouvernementale. Pour mieux rebondir dans les sondages, à l’image de l’extrême droite suédoise
?
Siv Jensen, leader du parti du Progrès, a décidé de claquer la porte de la coalition gouvernementale. Pour mieux rebondir dans les sondages, à l’image de l’extrême droite suédoise ? - AFP.

Récit

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct