Les syndicats des travailleurs de CP Bourg dénoncent une tentative de passage en force

"Lors de la dernière réunion, nous avions demandé à la direction d'étudier un scénario maintenant une partie de la production en Belgique. Nous avions aussi évoqué cela avec la Sogepa, qui fait partie du conseil d'administration de CP Bourg, et il y avait un accord pour explorer cette piste. Mais ce mardi, la direction nous a annoncé que le conseil d'administration estime, de manière unilatérale, qu'il est temps de clôturer la phase d'information et de consultation de la loi Renault. Et de procéder aux licenciement envisagés, tout en maintenant cinq unités pour la production de prototypes. C'est une tentative de passage en force ! C'est triste et brutal, mais nous allons réagir pour montrer que personne n'est au-dessus des lois", a indiqué mardi soir le permanent CSC-METEA Lahoucine Ourhribel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Direct économie