Bataille acharnée au Sénat américain sur le format du procès de Donald Trump

Le leader minoritaire démocrate Chuck Schumer, ici face à la presse, a reproché au président une défense si faible qu’il n’ose pas laisser ses conseillers témoigner sous serment.
Le leader minoritaire démocrate Chuck Schumer, ici face à la presse, a reproché au président une défense si faible qu’il n’ose pas laisser ses conseillers témoigner sous serment. - AFP

Le procès en destitution de Donald Trump s’est ouvert mardi au Sénat des Etats-Unis, dans un relatif désintérêt général. La veille, cinq sénateurs démocrates en lice pour les primaires à gauche avaient regagné Washington précipitamment, contraints de mettre entre parenthèses leur campagne le temps d’honorer leurs obligations constitutionnelles de jurés dans ce procès historique. Et non des moindres : Bernie Sanders, Elizabeth Warren, Amy Klobuchar… laissant ainsi le champ libre aux deux candidats membres du peloton de tête, Joe Biden et Pete Buttigieg.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct