Bataille acharnée au Sénat américain sur le format du procès de Donald Trump

Le leader minoritaire démocrate Chuck Schumer, ici face à la presse, a reproché au président une défense si faible qu’il n’ose pas laisser ses conseillers témoigner sous serment.
Le leader minoritaire démocrate Chuck Schumer, ici face à la presse, a reproché au président une défense si faible qu’il n’ose pas laisser ses conseillers témoigner sous serment. - AFP

Le procès en destitution de Donald Trump s’est ouvert mardi au Sénat des Etats-Unis, dans un relatif désintérêt général. La veille, cinq sénateurs démocrates en lice pour les primaires à gauche avaient regagné Washington précipitamment, contraints de mettre entre parenthèses leur campagne le temps d’honorer leurs obligations constitutionnelles de jurés dans ce procès historique. Et non des moindres : Bernie Sanders, Elizabeth Warren, Amy Klobuchar… laissant ainsi le champ libre aux deux candidats membres du peloton de tête, Joe Biden et Pete Buttigieg.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en USA