«Ce n’est pas ma Flandre»: les politiciens flamands indignés après des commentaires racistes sur les migrants de La Panne

«Ce n’est pas ma Flandre»: les politiciens flamands indignés après des commentaires racistes sur les migrants de La Panne
Photo News

Le naufrage d’une embarcation de migrants mardi matin au large de La Panne a fait couler beaucoup d’encre. En Flandre, les naufragés ont été la cible d’un déferlement de haine sur les réseaux sociaux qui a suscité l’indignation. Comme le rapporte vrt.be, la page Facebook de la télévision locale de Flandre occidentale Focus-WTV a été inondée ce mardi de réactions racistes.

« Ce n’est pas ma Flandre », a tweeté la ministre CD&V Hilde Crevits.

« Dans la nation flamande que nous voulons construire, il n’y a pas de place pour le racisme », a renchéri le leader de la N-VA Bart De Wever.

« Jusqu’où laissera-t-on cela aller ? », s’est de son côté emporté Conner Rousseau, le chef du SP.A.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct