Paul Auster à bâtons rompus

Paul Auster.
Paul Auster. - AFP.

L’œuvre de Paul Auster n’est pas seulement traduite en trente-cinq langues, elle est aussi très étudiée : plus de quarante thèses lui ont déjà été consacrées. Pourtant, selon la professeure de littérature Inge B. Siegumfeldt – qui, en 2011, invita l’auteur de la Trilogie new-yorkaise à participer à un programme doctoral à l’université de Copenhague –, bon nombre d’entre elles s’échinent à « réduire ce corpus multiforme à une série de catégories ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct