Arts de la scène: le public wallon a-t-il peur de la danse?

La Fédération est très fertile en chorégraphies - ici, «
Le chant des ruines
», dernière création de Michèle Noiret présentée à la Biennale de Charleroi Danse.
La Fédération est très fertile en chorégraphies - ici, « Le chant des ruines », dernière création de Michèle Noiret présentée à la Biennale de Charleroi Danse. - Sergine Laloux.

Il y a dans les arts de la scène un grand moment de vérité, c’est celui où les commissions d’avis (ces assemblées chargées d’éclairer le gouvernement sur la répartition des subsides) viennent expliquer leur travail et en discuter avec les artistes eux-mêmes, que ceux-ci aient été ou non gratifiés d’une aide de l’État.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct