Quatre candidats recteurs à l’Université libre de Bruxelles

Quatre candidats recteurs à l’Université libre de Bruxelles
Photo News

Parce qu’il est temps de s’engager sur les bonnes résolutions pour 2020, je vous annonce que je serai candidat à l’élection du prochain recteur ou de la prochaine rectrice de l’ULB. » Ce bref message, posté sur Twitter par un candidat quelques jours avant Noël, a en quelque sorte ouvert le bal des candidatures à la tête de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Officiellement, la campagne électorale commence le 1er mars prochain, mais les couloirs de l’institution bruissent déjà d’informations sur les candidats potentiels, de conjectures sur les chances des uns et des autres, de déclarations de soutien plus ou moins affirmées… Quand ils ne sont pas traversés par des flèches acérées.

Bon, on est à l’université. Dans un monde de gentlewomen et de gentlemen où l’on se bat à fleurets mouchetés, où le sens de la formule a bien plus de poids que celui de la blessure. Où l’argumentation bien charpentée l’emporte sur le populisme à l’œuvre dans certains recoins de la politique belge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct