Le vrai ou faux: la crise chez M5S fera-t-elle chuter le gouvernement italien?

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte (à g.) et le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio, lors de la conférence sur la Libye, le 19 janvier à Berlin.
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte (à g.) et le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio, lors de la conférence sur la Libye, le 19 janvier à Berlin. - EPA.

plutôt faux

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Europe