Thierry Neuville: «Une fois qu’on a mis le casque, c’est chacun pour soi»

Thierry Neuville attend Ott Tanak de pied ferme, chez lui, au sein de l’équipe Hyundai.
Thierry Neuville attend Ott Tanak de pied ferme, chez lui, au sein de l’équipe Hyundai. - Photonews.

Sur les réseaux sociaux, on a d’abord eu droit aux gants de boxes et aux regards méchants. Puis aux images de ces deux gamins occupés à se chamailler pour avoir le privilège d’être le premier à dévoiler la nouvelle voiture. Et enfin au briefing musclé du boss Andrea Adamo qui n’a visiblement pas eu à se forcer pour pointer un regard noir sur ses ouailles. On aurait pu croire qu’Hyundai, enfin auréolé de son premier titre chez les constructeurs, allait plutôt la jouer « soft ». Couper court à toutes les questions relatives à l’arrivée dans ses rangs du frais émoulu champion du monde, Ott Tanak, et surtout aux effets que cette venue pouvait avoir chez l’enfant de la maison, Thierry Neuville.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct