Anderlecht: Genk s’impatiente pour Thomas Didillon

Anderlecht: Genk s’impatiente pour Thomas Didillon

Alors que les Limbourgeois ont pensé à Lovre Kalinic, parti finalement à Toulouse, c’est désormais vers Anderlecht et Thomas Didillon qu’ils se sont tournés. Seul hic : Genk veut le prêter pour ne pas freiner l’éclosion de Vandevoordt lorsqu’il sera revenu de blessure alors qu’Anderlecht, en demande de liquidités, veut absolument le vendre. Mardi soir, les deux parties étaient encore éloignées d’un accord. Ce mercredi, face au blocage, la direction de Genk a menacé d’activer une autre piste, se demandant si Anderlecht, concurrent au Racing dans la course aux PO1, adoptait la tactique du pourrissement pour éviter que Genk ne trouve de gardien. Les deux parties n’ont pas rompu les ponts, Anderlecht envisageant finalement une autre solution lui permettant de récupérer un peu d’argent (comme un prêt avec option d’achat obligatoire ou prêt payant).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Anderlecht