Migrants à La Panne: le racisme est un problème de société, pas d’algorithme

Migrants à La Panne: le racisme est un problème de société, pas d’algorithme
Belga

L’opération de sauvetage de quatorze migrants, mardi, à La Panne, a permis de rappeler le drame vécu tous les jours par ces milliers de familles désespérées en quête de dignité. Elle a tout aussi tragiquement mis un coup de projecteur sur les logorrhées de propos racistes qui dégoulinent sur les réseaux sociaux. Cette fois, les horreurs s’éructaient surtout en flamand, essentiellement parce que la presse du nord a davantage relayé ce drame. Mais la haine ne se limite ni à un peuple ni à un territoire. Son expression est universelle, qu’importe que les cadavres se charrient sur les plages de Lampedusa ou les rives du Rio Grande.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Éditos