Bai Kamara Jr Salone

<span>Bai Kamara Jr</span> Salone

C’est en 1990 que ce fils d’un homme politique et d’une ambassadrice sierra-léonais s’installait en Belgique pour réaliser deux albums avec le groupe métissé Odex Protocole et six albums solo dont le nouveau Salone, Sierra Leone en langue krio. Bruxellois d’adoption, il ne s’est jamais produit dans son pays natal même s’il y a mené, pour Amnesty International et l’Unicef, de nombreuses missions humanitaires. « J’espère que cela arrivera cette année, nous a confié Bai. Surtout que mon album porte le nom du pays où je suis né. Je n’ai pas fait de blocage jusqu’ici mais la musique que j’ai faite jusqu’ici n’est pas ce qu’on écoute là-bas, à savoir des beats et du rap. Mais en y tournant deux clips, je me suis rendu compte à quel point l’accueil africain était chaleureux. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct