Compro Oro Suburban exotica

<span>Compro Oro</span> Suburban exotica

Si on écoutait cette musique avec les oreilles de l’écrivain français Antoine Volodine, on dirait que c’est du post-exotique. Comme on a dit post-rock pour Tortoise. Ça ne veut rien dire exactement, mais c’est une appellation comme une autre qui montre qu’on est dans un autre monde, au-delà de nos certitudes, qui reprend et explore néanmoins des sonorités et des mouvements que l’on connaît : l’éthiojazz, la new wave, le Buena Vista Social Club, le vibraphone selon Cal Tjader, la guitare selon Marc Ribot, le tout secoué dans un shaker avec une belle dose de groove et de psychédélisme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct