Neufchâteau: le parquet demande le dessaisissement du tribunal du Luxembourg

Yves Evrard et Mariline Clémentz, les opposants à Dimitri Fourny, attendent toujours impatiemment qu’une décision soit rendue.
Yves Evrard et Mariline Clémentz, les opposants à Dimitri Fourny, attendent toujours impatiemment qu’une décision soit rendue. - J.-L. B.

Dans le cadre du dossier des fausses procurations lors des élections communales du 14 octobre 2018 à Neufchâteau, dont l’issue n’est toujours pas tranchée, le parquet du Luxembourg vient d’envoyer un communiqué annonçant qu’il souhaitait se dessaisir de l’affaire.

En effet, note Sarah Pollet, la magistrate de presse, « l’une des personnes inculpées étant une proche parente de membres du greffe, le président du tribunal de première instance du Luxembourg a souhaité, pour des motifs d’apparence d’impartialité, que le dossier ne soit traité, ni dans le cadre du règlement de la procédure, ni au fond le cas échéant, par un juge membre de son tribunal. Par conséquent, le Parquet a tracé un réquisitoire aux fins de dessaisissement de l’ensemble de la juridiction pour cause de suspicion légitime et de renvoi de la cause devant un autre tribunal, hors l’arrondissement du Luxembourg. Ce réquisitoire a été transmis à la Cour de Cassation ce 7 janvier. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Namur-Luxembourg