L’accord avec les Britanniques sonne le glas de l’«Europe à la carte»

© Le Soir
© Le Soir

La semaine dernière fut qualifiée « de tous les dangers » pour l’Union européenne. La question brûlante de l’accord britannique est parvenue à éclipser une crise des réfugiés qui ne se résoudra pas par la force du Saint-Esprit. Beaucoup semblent craindre les concessions accordées au Royaume-Uni ; je les perçois comme une opportunité sans précédent de réformer l’Europe. C’est dans l’adversité que l’Union a connu ses plus grandes avancées. Quel que soit le résultat du référendum du 23 juin prochain, il sera inévitablement venu le moment d’écrire un nouveau chapitre de la construction européenne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct