Christophe Collignon (PS): «Georges-Louis Bouchez, il veut devenir chef de cabinet au Palais?»

Christophe Collignon.
Christophe Collignon. - BRUNO DALIMONTE.

Que dire après ça ? », s’interrogent-ils . « C’est tellement gros ». Les rouges choisissent de « ne pas en rajouter », ce serait « tomber dans son jeu, faire parler de lui, c’est ce qu’il cherche ».

Ce qu’il cherche et ce qu’il trouve, du reste.

Car en un mois et demi de mission royale, maintenant en proclamant sa flamme pour la Belgique unitaire, Georges-Louis Bouchez s’est bâti une maxi-notoriété en un minimum de temps. Une opération de com’ rondement menée. Ce qui n’est pas négligeable pour un président de parti qui déboule. Le voilà donc vedette dans son genre. Ce qui laisse les socialistes… circonspects. Jusqu’où ira-t-il ? Quel impact aura-t-il ? Leurre ou péril ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct