Georges-Louis Bouchez l’unitariste: entre faux pas et cri du cœur

Georges-Louis Bouchez au magazine «
Wilfried
»
: «
Je suis pour un Etat unitaire. Si ça ne tenait qu’à moi – mais je ne suis pas tout seul – on remettrait tout à un niveau central.
»
Georges-Louis Bouchez au magazine « Wilfried » : « Je suis pour un Etat unitaire. Si ça ne tenait qu’à moi – mais je ne suis pas tout seul – on remettrait tout à un niveau central. » - Belga.

Président depuis le 29 novembre, informateur royal depuis le 10 décembre, Georges-Louis Bouchez a-t-il commis son premier faux pas ? Le moins que l’on puisse écrire est que ses déclarations dans le magazine Wilfried ont secoué et occupé le Landerneau politique ce jeudi, MR en tête. Il a en effet affirmé : « Je suis unitariste. (…) Moi, je suis pour un État unitaire. Je ne parle pas d’efficacité quand je vous dis ça, mais d’attachement sentimental. (…) Aucune réforme de l’État n’est efficace. (…) Je ne connais pas une seule compétence régionalisée qui soit mieux organisée aujourd’hui qu’elle ne l’était au niveau national. (…) Si jamais on devait procéder à une évaluation des six réformes de l’Etat, je peux déjà vous donner la conclusion : on doit tout remettre au niveau national. (…) Si ça ne tenait qu’à moi – mais je ne suis pas tout seul –, on remet tout à un niveau central. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct