L’entrepreneuriat se féminise, surtout parmi les professions libérales

L’entrepreneuriat se féminise, surtout parmi les professions libérales
D.R.

Une progression plus rapide des indépendantes que des indépendants est observée depuis 2016, une tendance dégagée dans le «Baromètre des PME» réalisé par le SPF Économie et cité dans L’Echo vendredi.

Depuis 2016, le nombre d’indépendantes augmente plus rapidement que le nombre d’indépendants. Bien que les femmes ne représentent qu’un tiers (35%) des entrepreneurs indépendants et aidants, elles connaissent chaque année une croissance en nombres relatifs plus importante que les hommes. Fin 2018, le nombre de femmes indépendantes avait augmenté de 3,3% sur un an contre 2,2% du côté masculin. De 2016 à 2018, la progression a été de 6,13% chez les indépendantes contre 4,58% chez les indépendants. La majorité des indépendantes et aidantes exercent leur activité au sein des professions libérales (39,5%) et du commerce (29,9%). Les hommes y restent toutefois encore majoritaires, tant parmi les professions libérales (55%) que dans le commerce (64,5%).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société