Quatre Belges sur dix pensent que la voiture entièrement autonome n’existera jamais

Quatre Belges sur dix pensent que la voiture entièrement autonome n’existera jamais
Reuters

Environ 30% des Belges estiment que les voitures autonomes ne parviendront pas à éviter un accident, contre 20% il y a trois ans. Ils sont même plus de quatre sur dix, et un Wallon sur deux, à penser qu’elles ne verront jamais le jour, selon un sondage réalisé par l’institut Vias. La surmédiatisation de certains accidents impliquant ce type de véhicule semble avoir eu un impact négatif sur la confiance du public, analyse-t-il. Il préconise dès lors des actions d’information afin de restaurer la confiance des conducteurs.

Seul un Belge sur cinq (18%) voit comme principal avantage des voitures autonomes une moins grande implication dans les accidents, contre 23% début 2017, lors de la précédente édition de ce sondage. Les Wallons (13%) sont nettement moins optimistes que les Flamands (22%). Au sud du pays, les personnes interrogées citent plutôt en premier lieu le fait qu’elles permettent de diminuer le stress en roulant de façon plus détendue (15%).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+