Moins de 1.000 personnes ont changé de nom de famille l’an dernier

Moins de 1.000 personnes ont changé de nom de famille l’an dernier
Alexis Christiaen

En 2019, 985 personnes ont changé de nom de famille, ressort-il des données du service compétent du SPF Justice. C’est près de 100 personnes en moins que l’année précédente (1.088 en 2018).

Le nombre de demandes s’est élevé en 2019 à 1.317, soit 8% de moins qu’en 2018. Au total, 700 demandes ont été approuvées par arrêté royal, elles concernaient 985 personnes car une demande peut s’appliquer à plusieurs individus d’une même famille.

Un total de 243 demandes ont été rejetées. «Le changement de nom de famille n’est pas un droit, mais une faveur», explique un porte-parole du SPF Justice. Il est seulement «exceptionnellement autorisé à condition que la demande soit basée sur des raisons sérieuses». Le casier judiciaire du demandeur est notamment scruté.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société