Assurances: de plus en plus de Belges passent par un courtier, mais à quel prix?

Le courtier a une puissance d’achat auprès de la compagnie d’assurances car il représente souvent de gros volumes d’affaires.
Le courtier a une puissance d’achat auprès de la compagnie d’assurances car il représente souvent de gros volumes d’affaires. - DR.

Assurance incendie, vie, auto… Aujourd’hui, la plupart de ces produits s’acquièrent via un courtier, c’est même le principal canal de vente pour les polices d’assurance. D’après une étude réalisée par Assuralia, la fédération du secteur, 50,6 % des contrats d’assurance vie et dommages ont été conclus via ce type d’intermédiaire en 2018 (contre 49,8 % en 2017). Dans le détail, les courtiers détenaient 42,5 % de parts de marché au niveau des assurances vie et 61,2 % pour les polices dommages. Un intermédiaire de choix donc, agréé par la FSMA (le gendarme des services et marchés financiers), qui est soit employé d’une société indépendante spécialisée, soit – de moins en moins – travailleur indépendant.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct