«La ville sans Juifs»: ceci n’était pas qu’une fiction

«La ville sans Juifs»: ceci n’était pas qu’une fiction
D.R.

Il y a cinq ans, par accident, par miracle, un collectionneur tombait dans un marché aux puces en France sur un film considéré comme perdu depuis longtemps, dont on ne possédait que des images partielles et qu’on croyait voué à ne jamais réapparaître. La pellicule était dans un état terrible, mais grâce à un appel aux dons, engrangeant, fin 2016, 86.419 euros, le film put être restauré.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Cinéma