Des proches de Dupont de Ligonnès au cœur d’une enquête pour «abus de faiblesse»

Des proches de Dupont de Ligonnès au cœur d’une enquête pour «abus de faiblesse»
AFP

Des proches de Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d’avoir tué sa femme et leurs quatre enfants en 2011, sont mis en cause dans une enquête pour « abus de faiblesse » sur fond de possibles dérives sectaires, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

L’enquête contre X a été confiée fin 2019 à l’Office central de répression des violences aux personnes ainsi qu’à la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles, a précisé le parquet de Versailles, confirmant une information du Parisien.

Selon une source proche du dossier, il est « probable » qu’un couple de personnes âgées vivant dans l’est de la France -dont l’une est décédée en 2019- ait été « depuis vingt ans » sous l’influence de Geneviève Dupont de Ligonnès et Christine, la mère et une des sœurs de l’homme le plus recherché de France. Toutes deux animent un groupe de prières soupçonné de dérives sectaires.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France