La Brafa, chaînon manquant entre les dinosaures, Picasso et Harry Potter

L’art religieux reste très présent à la Brafa avec de très belles sculptures polychromes chez Floris van Wanroij fine Art notamment.
L’art religieux reste très présent à la Brafa avec de très belles sculptures polychromes chez Floris van Wanroij fine Art notamment. - Pierre-Yves Thienpont

Du Picasso et du Brueghel, du Damian Hirst et du Bernard Buffet mais aussi des masques africains ou japonais, des fossiles de 30 millions d’années, des livres rares, de l’art religieux et de l’art cinétique… la Brafa est plus que jamais une incroyable caverne d’Ali Baba où tous les genres, époques et styles cohabitent plus ou moins harmonieusement. L’art moderne et contemporain s’y est fait une place de choix depuis de nombreuses années mais l’art ancien en reste un des piliers et plusieurs galeries spécialisées dans le domaine ont rejoint la foire cette année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct