Les pédophiles jugés à Termonde s’échangeaient images et enfants

Les avocats des cinq inculpés ont vainement demandé que le procès se tienne à huis clos.
Les avocats des cinq inculpés ont vainement demandé que le procès se tienne à huis clos. - BELGA

La procureure du Roi Katrien Borms, en requérant vendredi de 10 à 15 ans de prison, avec des mises à disposition de 5 à 7 ans du tribunal de l’application des peines, a donné la mesure des faits reprochés aux cinq pédopornographes et violeurs d’enfants poursuivis devant le tribunal de Termonde.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société