État de droit: la Pologne accepte un dialogue avec la Commission européenne

État de droit: la Pologne accepte un dialogue avec la Commission européenne
AFP

La Pologne a « accepté » le dialogue avec la Commission européenne sur les différents points d’inquiétude quant à l’État de droit dans ce pays, a indiqué vendredi le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders, à l’issue d’une rencontre vendredi avec le sous-secrétaire d’État au ministère de la Justice polonais, en marge d’un conseil ministériel informel à Zagreb (Croatie).

Le représentant polonais a ainsi « accepté de futures réunions avec les services de la DG (direction générale) Justice, qui permettront de réexaminer tous les points d’inquiétude relatifs au système judiciaire polonais, dont les éléments qui ont donné lieu à la procédure ’article 7’». « Bien sûr, j’espère qu’on aura davantage que des explications », a commenté M. Reynders.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct