Procès de l’euthanasie de Tine Nys: la maçonnerie mise en cause

Procès de l’euthanasie de Tine Nys: la maçonnerie mise en cause
La Voix du Nord 2003

Le président de la cour d’assises de Flandre-Orientale siégeant à Gand, Martin Minnaert a beau s’échiner à le répéter : le procès intenté pour assassinat à trois médecins qui ont contribué à, l’assassinat de Tyne Nys, une jeune femme de 38 ans atteinte de souffrances psychiatriques, ne concerne que ces faits et n’est pas celui de la loi ni du principe légalement approuvé de la vie de fin assistée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société