Trois Français et un Irakien, membres d’une ONG française, disparus à Bagdad

Jeanne Der Agopian et Benjamin Blanchard, directeur de l’ONG SOS Chrétiens d’Orient
Jeanne Der Agopian et Benjamin Blanchard, directeur de l’ONG SOS Chrétiens d’Orient - AFP

Quatre collaborateurs « expérimentés » de l’ONG française SOS Chrétiens d’Orient, trois Français et un Irakien, sont portés disparus depuis lundi à Bagdad, sans que ni demande de rançon ni revendication n’ont pour l’instant été reçues, a annoncé l’ONG vendredi.

Les quatre hommes ont « disparu aux alentours de l’ambassade de France », dans le centre-ville de la capitale, a déclaré à Paris Benjamin Blanchard, le directeur général et co-fondateur de l’ONG SOS Chrétiens d’Orient, qui vient en aide à cette minorité religieuse victime de violentes persécutions dans la région.

Les quatre hommes « sont des salariés expérimentés qui travaillent depuis des années avec nous », a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse, en soulignant leur « parfaite connaissance des crises » qui secouent la région.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Proche-Orient