Pour son ex-épouse, Michel Fourniret «a bien tué Estelle Mouzin»

Michel Fourniret
Michel Fourniret - Belga

Monique Olivier a réitéré vendredi ses accusations contre son ex-mari, Michel Fourniret, en assurant devant la juge d’instruction qu’il avait selon elle « bien tué » Estelle Mouzin, évoquant de possibles « repérages » quelques jours avant sa disparition, a assuré son avocat.

Entendue pendant six heures par la juge Sabine Khéris, Monique Olivier « n’a pas dit de but en blanc que Michel Fourniret s’était confié sur le meurtre » mais « elle a déclaré que, pour elle, Michel Fourniret avait bien tué Estelle Mouzin », a assuré Me Richard Delgenes.

Selon Monique Olivier, trois raisons incriminent le tueur en série. « La première, c’est qu’Estelle Mouzin avait selon elle le profil type des sujets que recherchait Michel Fourniret », déjà condamné pour les meurtres de huit jeunes femmes ou adolescentes, a souligné l’avocat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct