Alain Courtois promet «une solution pour l’athlétisme»

Avant d’affronter micros et caméras, Jacques Borlée et Alain Courtois ont eu un échange assez tendu...
Avant d’affronter micros et caméras, Jacques Borlée et Alain Courtois ont eu un échange assez tendu... - ROGER MILUTIN.

C’est la rencontre que l’on attendait. D’un côté, Alain Courtois (MR), l’échevin des Sports de la Ville de Bruxelles, devenu l’homme le plus honni de l’athlétisme belge depuis sa sortie, il y a près d’un mois, où il a annoncé que le stade Roi-Baudouin serait irrémédiablement démoli en 2020 ; de l’autre Jacques Borlée qui, depuis cette déclaration, s’est rebiffé et a initié un vaste mouvement de solidarité pour sauver l’enceinte bruxelloise tant qu’il n’y aura pas de solution de remplacement valable pour son sport et le Mémorial Van Damme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct