75 ans de la libération d’Auschwitz: l’histoire de la Shoah sera enseignée aux jeunes dès 15 ans

Lea Rosch, journaliste et militante allemande, allume une bougie en ce 26 janvier à Berlin, pour que l’Holocaust ne soit pas oublié.
Lea Rosch, journaliste et militante allemande, allume une bougie en ce 26 janvier à Berlin, pour que l’Holocaust ne soit pas oublié. - EPA.

Jusqu’à présent – et pour quelques années encore – l’histoire de la Shoah fait partie du programme de cinquième et sixième secondaires. Autant dire qu’à cet âge-là, avec les premiers départs vers le monde du travail, de nombreux jeunes n’ont guère d’accès approfondi à ce chapitre essentiel de l’histoire contemporaine. Plus pour longtemps cependant ! Dans le cadre de la mise en place progressive du « tronc commun » – le même programme pour tous les élèves jusqu’à l’âge de 15 ans au lieu de 14 ans aujourd’hui – il est prévu d’avancer l’enseignement de cette matière à la troisième secondaire. Le référentiel de compétences qui balise le cours d’histoire depuis la maternelle en détaille le contenu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société