«Je voulais vivre mon accouchement, sans perfusion, sans péridurale»

Justine et Anastasia, une jeune et une future mamans, viennent à La Bulle, à Feluy, pour recevoir les précieux conseils de Melyssa.
Justine et Anastasia, une jeune et une future mamans, viennent à La Bulle, à Feluy, pour recevoir les précieux conseils de Melyssa. - Pierre-Yves Thienpont.

Reportage

Vous avez perdu l’esprit ? » C’est en substance ce que le médecin de l’hôpital qui la suivait pour son premier bébé a lancé à Émilie quand elle lui a annoncé son intention d’accoucher dans une maison de naissance. « J’avais pris trente kilos et j’avais du diabète. C’était clairement une grossesse à risque. Pour mon premier enfant, je n’avais pas consulté de gynécologue. Je faisais les échographies à l’hôpital. À chaque séance, on me stressait. Je ne voulais pas donner naissance à l’hôpital mais pas chez moi non plus : ça fait quand même un peu moyenâgeux. La maison de naissance m’a semblé être le juste milieu ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct