Coronavirus: les marchés frissonnent à l’idée que la croissance chinoise se grippe

Le Dow Jones et le Nasdaq abandonnaient respectivement 1,5 et 1,9
% dès l’ouverture de la séance à Wall Street, face à l’incertitude causée par le coronavirus.
Le Dow Jones et le Nasdaq abandonnaient respectivement 1,5 et 1,9 % dès l’ouverture de la séance à Wall Street, face à l’incertitude causée par le coronavirus. - EPA

S’il y a bien une chose que les marchés boursiers détestent, c’est l’incertitude. Et des incertitudes, l’actuelle épidémie de coronavirus en charrie quelques-unes. « L’impact sur la croissance économique mondiale est impossible à déterminer et, par conséquent, fait pression sur les cours des actions », a expliqué Sam Stovall, stratégiste pour CFRA. Les marchés sont dans le brouillard, confirment les analystes de Degroof Petercam dans une note publiée lundi. « Il est impossible d’évaluer les conséquences de ce virus sur l’économie mondiale avec les informations dont nous disposons », écrivent-ils.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Finances