Thomas Didillon est loué par Anderlecht à Genk jusqu’à la fin de la saison

photo news
photo news

L’officialisation du transfert de Thomas Didillon à Genk est arrivée en soirée. Pendant toute la journée, les deux directions, qui étaient tombées d’accord dimanche, ont continué à peaufiner les détails pendant que le portier français passait ses tests médicaux. Alors que le principe du prêt payant (550.000 euros) était acté depuis la veille, l’option d’achat a encore été discutée dans les dernières heures. Finalement, elle a été fixée à 1,650 million d’euros. Et là où le deal prend une tournure plus originale, c’est que si Genk décide de ne pas lever l’option, le club limbourgeois touchera tout de même 25% en cas de vente du gardien par Anderlecht.

Dans tel cas, cela s’apparentera à une opération blanche pour Genk qui récupèrerait l’argent investi dans le prêt. Quant à Anderlecht, il a autorisé pareille condition, conscient des compromis que Genk avaient fait en acceptant le prêt payant et le montant de l’option.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Anderlecht