Théâtre: «Robin et Marion» s’interroge sur l’égalité filles-garçons dans la sexualité adolescente

Une pièce pour débattre avec les jeunes du sexe, du respect et du consentement.
Une pièce pour débattre avec les jeunes du sexe, du respect et du consentement. - Joseph Szabo.

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un coup de cœur que nous partageons ici mais, au contraire, une pièce qui nous a dérangés. En orchestrant les pulsions amoureuses et érotiques de quatre ados, Robin et Marion entend décortiquer l’éveil au désir et questionner la façon dont les jeunes peuvent être conditionnés dans leur approche du sexe et de l’amour et entraînés vers des comportements sexistes. Dans ce chassé-croisé volatile comme peuvent l’être les amours adolescentes, nous avons vu des filles, au mieux, soumises, au pire, castratrices. Des filles qui semblent, dans les mots, assumer leur désir, mais paraissent, dans les gestes, complètement dominées par des garçons violents. Face à nos réticences sur ce genre de clichés potentiellement toxiques s’ils ne sont pas déconstruits par un solide accompagnement pédagogique, l’équipe nous a assuré qu’un travail de rencontres a été mis en place en amont, et se poursuit en aval, pour dialoguer avec les jeunes du sexe, du respect et du consentement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct