Le Grand-Duc Henri défend son épouse

«  C’est au chevet de mon beau-frère aux soins intensifs à Genève que je m’adresse à vous. Dans un esprit d’ouverture, de transparence et de modernité, j’ai accepté que la mission souhaitée par le Premier ministre puisse être exécutée. Dans l’attente du rapport et tout au long de cette mission, des articles ont été publiés dans les médias, mettant en cause injustement mon épouse, la mère de nos cinq enfants et une grand-mère très aimante. Toute ma famille en souffre.

Pourquoi attaquer une femme ? Une femme qui défend les autres femmes ? Une femme à qui on ne donne même pas le droit de se défendre ? Depuis mon accession au trône, nous avons, ensemble, voulu contribuer à la modernisation de notre monarchie constitutionnelle et nous voulons continuer dans cette voie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct