ONU: La Belgique en force au Conseil de sécurité

L’ambassadeur Marc Pecsteen de Buytswerve est le représentent de la Belgique au Conseil de sécurité.
L’ambassadeur Marc Pecsteen de Buytswerve est le représentent de la Belgique au Conseil de sécurité. - Vlad Vanderkelen.

Le monde n’est pas en affaires courantes. J’assure la continuité de ce qui a été décidé par le gouvernement de plein exercice et mon prédécesseur Didier Reynders ». Philippe Goffin, le ministre des Affaires étrangères – en affaires courantes – aura un mois de février très chargé.

La Belgique, membre élu pour 2019-2020, présidera en effet le Conseil de sécurité durant le deuxième mois de l’année et pour la sixième fois depuis 1947. La dernière fois que la Belgique avait pris la tête du conseil remonte à août 2008, en pleine crise entre la Russie et la Georgie.

Cet organe est le bras armé des Nations unies et peut prendre des sanctions ou envoyer des missions armées partout dans le monde. « Ce sera un véritable point d’orgue pour la Belgique et la diplomatie belge », a précisé le ministre MR en dévoilant les grandes lignes du programme lors d’une conférence de presse au palais d’Egmont mardi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct