Arts du cirque: nouveau coup de pouce aux projets

Démonstration d’une étudiante en dernière année de l’École supérieure des arts du cirque.
Démonstration d’une étudiante en dernière année de l’École supérieure des arts du cirque. - Dominique Duchesnes.

Dans la prolongation des efforts budgétaires consentis sous le précédent gouvernement, la ministre de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo) a annoncé ce mardi au parlement un accroissement des moyens budgétaires alloués aux projets professionnels de cirque, arts forains et arts de la rue. Alors que ce poste était de 305.000 euros en 2018 et porté à 520.000 euros en 2019, il sera en 2020 de 630.000 euros. La subsidiation globale de ce secteur atteindrait ainsi près de deux millions annuels (aides aux compagnies, festivals, projets, etc.). La ministre voit dans ce secteur, une « source de créativité, de poésie, d’ouverture, de tolérance et d’universalité », et souhaiterait – sous réserve du conclave budgétaire qui s’annonce en Fédération Wallonie-Bruxelles – « pouvoir pérenniser et renforcer ces aides » pour aider le secteur à se « stabiliser » puis se « développer ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct