Le brouillard plane encore sur la conférence sur l’avenir de l’Europe

Dubravka Suica, vice-présidente de la Commission européenne en charge de la Démocratie et de la Démographie, en conversation avec le ministre allemand des Affaires européennes Michael Roth, mardi au Conseil européen des Affaires générales à Bruxelles.
Dubravka Suica, vice-présidente de la Commission européenne en charge de la Démocratie et de la Démographie, en conversation avec le ministre allemand des Affaires européennes Michael Roth, mardi au Conseil européen des Affaires générales à Bruxelles. - EPA.

Le troisième étage de la fusée « Conférence sur l’avenir de l’Europe » tarde à se mettre en place. Après le Parlement européen, le 15 janvier, puis la Commission, c’était au tour des Etats membres de tenter ce mardi de définir une position commune en vue du lancement possible au printemps d’un grand pow-wow sur le futur de l’UE. « Le débat a été très constructif et un accord s’est dégagé à la grande majorité », a indiqué la secrétaire d’Etat croate aux Affaires européennes, dont le pays assure la présidence semestrielle du Conseil des ministres de l’UE. Traduction du langage diplomatique : il n’y a pas (encore) d’accord.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct