«L’accord du siècle» au Proche-Orient: Trump au chevet de Netanyahou

«L’accord du siècle» au Proche-Orient: Trump au chevet de Netanyahou

Donald Trump a enfin rendu public ce 28 janvier son « deal of the century » (accord du siècle) censé mettre fin au conflit israélo-palestinien. Les fuites n’avaient pas manqué et elles insinuaient que le beau-fils du président US, Jared Kushner, chargé de concocter ce plan, avait pris le parti de favoriser jusqu’à la caricature les options chères au Premier ministre israélien sortant, Binyamin Netanyahou. Question d’affinités. La divulgation des clauses du plan confirme ce pressentiment.

Comme l’écrivaient à l’avance des journalistes souvent bien informés du quotidien israélien de gauche Haaretz, le plan de Trump « a été écrit de manière à ce que les Palestiniens le rejettent. C’est peut-être ça le plan ». Ces Palestiniens, que ce soit l’Autorité palestinienne à Ramallah ou le Hamas à Gaza, avaient déjà dénoncé a priori le « deal », selon les fuites disponibles sur son contenu, sans cacher leur indignation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Éditos