lesoirimmo

Philipe : « Un danseur de ballet ne gagne pas autant qu'un footballeur professionnel, mais le salaire de base est confortable. »

Philipe : « Un danseur de ballet ne gagne pas autant qu'un footballeur professionnel, mais le salaire de base est confortable. »

Philipe : « La douleur est le lot quotidien des danseurs. Logique vu les contorsions auxquelles notre corps est soumis. ». Philipe (26 ans) est danseur : « Enfant, je pratiquais surtout les arts martiaux et l'athlétisme. ». Philipe est danseur : « Rien à voir avec la situation dépeinte dans “Black Swan”. On ne se pousse pas vraiment dans les escaliers pour décrocher un solo. »

« C’est ma sœur qui suivait des cours de danse. Je me suis inscrit à la suite d'un pari avec ma mère. Elle pensait que je n’oserais jamais faire de la danse classique. Il n'a pas fallu insister ! J'avais 12 ans à l'époque. J'ai suivi les cours de la Koninklijke Balletschool d’Anvers pendant cinq ans avant d'être engagé dans la compagnie de l’Opera Ballet Vlaanderen, d'abord comme stagiaire, puis comme premier danseur. Dans l'univers du ballet, le poste le plus élevé est celui de danseur étoile. »

« Je me suis inscrit à la suite d'un pari avec ma mère. Elle pensait que je n’oserais jamais faire de la danse classique. Il n'a pas fallu insister »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct