Enquête franco-belgo-israélienne sur une vaste fraude aux investissements

Les sites internet fermés par la FSMA, comme ceux ci-dessus, sont très soignés. Ce professionnalisme de façade sert à duper les victimes.
Les sites internet fermés par la FSMA, comme ceux ci-dessus, sont très soignés. Ce professionnalisme de façade sert à duper les victimes. - FSMA.

Pour l’Autorité des marchés financiers, la FSMA, « cette affaire est un cas d’école ». Le parquet fédéral belge et le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy, en France, ont dévoilé mercredi le résultat d’une vaste enquête sur une fraude aux investissements à travers des sites internets fallacieux.

L’enquête franco-belge, entamée il y a deux ans, a mis au jour une escroquerie estimée au bas mot à 6 millions d’euros, au préjudice de 85 victimes, dont 14 Belges.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct