André De Kandelaer: «Le Brussels n’a pas renoncé à la D1»

De Kandelaer ne veut pas se laisser guider par l’émotion.
De Kandelaer ne veut pas se laisser guider par l’émotion. - P.N.

Une semaine après l’annonce du départ, en fin de saison, de Serge Crevecoeur, coach et directeur-général du Brussels, le club retrouve une certaine sérénité. Son avenir en D1 reste en suspens. Mais alors qu’il paraissait condamné, faute de perspectives de développement, l’horizon semble s’éclaircir. « On est passé de l’orange-rouge à l’orange-vert », illustre le président André De Kandelaer, pilier de l’ex-Excelsior qui multiplie les démarches avant de prendre une décision définitive sur la poursuite des activités au plus haut échelon.

Président, comprenez-vous la décision de Serge Crevecoeur de partir après 12 saisons de développement, dont les 7 dernières en D1 ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct