Le Brexit vu par le correspondant du «Soir» à Londres: «Que l’amour revienne»

Contre toute attente, Boris Johnson, clown rigolard et eurosceptique rabique, a accompli sa tâche énorme.
Contre toute attente, Boris Johnson, clown rigolard et eurosceptique rabique, a accompli sa tâche énorme. - Reuters

Le journaliste David Dimbleby est une icône du style british: élégant, pondéré, un rien raide avec cette manière de parler en coin et l’obligatoire réserve des soirées électorales de la BBC. Mais à quatre heures quarante du matin en ce vendredi 24 juin 2016, même le flegme légendaire du présentateur star de la chaîne publique avait craqué un brin en annonçant: « Le peuple a parlé. Nous quittons l’Union européenne ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct