Procès de «l’euthanasie» à Gand: une saillie judiciaire contre une loi humaniste

Procès de «l’euthanasie» à Gand: une saillie judiciaire contre une loi humaniste

Ceux qui voulaient, à entendre les avocats des accusés, faire de ce procès des trois médecins poursuivis pour assassinat dans le cadre d’une euthanasie une remise en cause de la loi de 2002, en la modifiant ou en contraignant ses conditions d’application, ont été défaits par le verdict d’acquittement rendu par les jurés gantois dans la nuit de jeudi à vendredi.

Qu’on ne s’y trompe pas, cette saillie contre une loi humaniste qui touche la fin de vie et la liberté de disposer de sa propre personne laissera des traces dans les consciences et les travées de la Chambre, où les questions éthiques entendent être remises sur le métier sous le prochain gouvernement par les partis de filiation catholique ou d’appartenance conservatrice.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct