Procès de «l’euthanasie» à Gand: le débat n’est pas clos

Des applaudissements ont salué l’acquittement des trois médecins.
Des applaudissements ont salué l’acquittement des trois médecins. - Belga.

La vérité judiciaire s’est écrite dans la nuit de jeudi à vendredi aux assises de Flandre-Orientale, siégeant à Gand, devant laquelle comparaissaient depuis dix jours trois médecins qui répondaient de prévention d’assassinat après avoir accepté l’euthanasie, en 2010, d’une jeune femme de 38 ans, Tine Nys, qui souffrait de problèmes psychologiques et psychiatriques non guérissables et qui avait fait le choix d’une mort assistée.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct