En Belgique aussi, les coqs doivent avoir le droit de chanter

A Maransart, dans l’entité de Lasne, les agriculteurs préviennent. © Michel Tonneau.
A Maransart, dans l’entité de Lasne, les agriculteurs préviennent. © Michel Tonneau.

Comme l’Assemblée nationale vient de le faire en France en protégeant “le patrimoine sensoriel des campagnes françaises”, nous attendons du monde politique belge qu’il se positionne en faveur de l’agriculture familiale », assène Hugues Falys, porte-parole de la Fugea, la Fédération unie de groupements d’éleveurs et d’agriculteurs. « Cette agriculture qui vit à l’intérieur des villages où elle subit de plus en plus souvent les critiques d’habitants venus des villes. On est souvent frappé par le non-sens de ces reproches même si en Belgique, nous n’avons pas encore connu de cas graves comme en France. Personne n’est encore allé en justice pour demander à un coq d’arrêter de chanter ou pour interdire à un troupeau de traverser la chaussée. Mais ça viendra. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct