Au procès Ficarrotta, les assises de Liège coupent la poire en deux

Le jury a mis cinq heures pour déclarer Giuseppe Ficarrotta coupable.
Le jury a mis cinq heures pour déclarer Giuseppe Ficarrotta coupable. - BELGA

Giuseppe Ficarrotta, marionnettiste liégeois de 58 ans, a écopé ce vendredi d’une peine de 20 ans de réclusion pour l’assassinat d’un pauvre bougre déprimé. Ni l’enquête ni le procès n’ont permis de comprendre le mobile de cette exécution, qui a eu lieu dans un café du centre historique de Liège le dimanche 22 octobre 2017, en début de matinée. Le tueur était entièrement vêtu de sombre, le visage masqué, mais les images de vidéosurveillance avaient permis de reconnaître son numéro de plaque d’immatriculation. L’arme du crime était toujours dans sa voiture lors de son interpellation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct