Koen Geens, le technicien devenu stratège royal

Le Roi a confié vendredi soir une mission à Koen Geens, 62 ans. Celui qui est ministre de la Justice depuis 2015 a débarqué au premier plan politique en 2013 sous Elio Di Rupo. A l’époque, il remplace Steven Vanackere qui avait démissionné suite à l’affaire Belifus, au ministère des Finances. Une nomination qui avait beaucoup étonné, jusqu’au CD&V, son parti. Car en interne, Koen Geens était plutôt vu comme un technicien.

Geens est un homme de l’ombre, avocat spécialisé du droit des entreprises et professeur à la KU Leuven. Il a notamment été chef de cabinet du ministre-président flamand Kris Peeters de 2007 à 2009.

Depuis le départ de l’ex-président Wouter Beke, devenu ministre du Bien-être au gouvernement flamand, Koen Geens est le négociateur en chef des chrétiens-démocrates. On lui prête une grande envie de devenir Premier ministre. Il est en tout cas déjà devenu vice-Premier, en période d’affaires courantes, le 2 juillet dernier.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct